Un printemps actif pour les feux de forêt

Publié le : 05 mai 2016

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), en collaboration avec les pompiers municipaux, est intervenue sur 74 brasiers au cours du mois d'avril, dans les secteurs de l'Estrie, Beauce-Appalaches, Centre-du-Québec, le Nord de Montréal et les Laurentides. Or, la majorité de ces incendies est imputable aux actions de résidents qui sous-estiment les risques liés à l'utilisation du feu en période printanière.

Le Service de sécurité incendie (SSI) de Saint-Joseph-du-Lac demande ainsi la collaboration des citoyens joséphois en cette période de l'année. Les conditions printanières rendant la forêt particulièrement vulnérable, vous êtes ainsi priés de ne pas faire de feux à ciel ouvert à proximité de la forêt.

Saviez-vous que les cigarettes sont à l'origine de 10 % des incendies?

La dangerosité du fameux mégot qu’on jette négligemment par la fenêtre de son véhicule n'est plus à prouver. Depuis l'arrivée du printemps, plusieurs incendies ont d'ailleurs été déclarés dans des herbes sèches en bordures de route et d’autoroute, à cause de l’incandescence de mégots de cigarette.

Rappelons que l'inflammabilité des herbes sèches se fait en moins de deux minutes.

Sachant qu'un mégot de cigarette peut continuer à se consumer pendant près de 3 heures après avoir été jeté, sans avoir été éteint, le Service de sécurité incendie de Saint-Joseph-du-Lac vous demande d'être vigilants et responsables.

Pour plus d'informations, consultez le site Internet de la SOPFEU.